José Antonio Ortega

José Antonio Ortega Espinosa est journaliste. Il a réalisé ses études à l’Université Complutense à Madrid. Il est également un Diplôme en Sciences Politiques et Sociologies réalisé à l’Université UNED.

Il est né à Los Barrios, province de Cadix, en janvier 1965.

Il a travaillé pour les journaux de presse Europa Sur et El Faro de Algeciras Information, en dehors de ses collaborations pour différents médias de presse, radio et télévision et a participé à la mise en marche de divers projets de communication local et régional. De plus, il a rédigé des œuvres de compilation historique et de mémoires de personnages connus dans la région de Gibraltar et a prêté pendant 12 ans ses services professionnels au cabinet de presse de la mairie de Los Barrios d’abord comme journaliste puis, plus tard, comme responsable du cabinet de presse de l’institution municipale.

 Auteur de plusieurs ouvrages, il a publié plusieurs livres: «Viaje de regreso» (1996); «El clan de los ilusos» (Publicaciones del Sur, 1999); «El Reino de las Sirenas» (Ediciones Atlantis, 2011); «El Secreto de los Balbo» (Editorial GoodBooks, 2016) y “El Sueño de Tánato” (Editorial GoodBooks, 2019) ainsi que des contes et poèmes d’anthologies partagées et revues littéraires en Espagne comme à l’étranger.

Il est l’auteur de nombreux articles d’opinion, reportages et entretiens tout au long de sa carrière professionnelle qui lui ont permis le contact avec d’importantes personnalités du monde politique, culturel, littéraire et artistique et voyager en Europe, continent américain et africain.

José Antonio vit de très près la tragédie des pateras (embarcation de fortune). Son implication dans la recherche pour l’identification de migrants disparus rejetés par la mer sur les côtes de sa région natale est extrêmement active, mettant tout en œuvre pour atteindre cet objectif.