Alpha Souleymane

Alpha Souleymane Bah Diallo est né en Guinée-Conakry. Fils d’un ancien immigré politique en Côte d’ Ivoire, Il est diplômé en sociologie.

Immigré au Pays-Bas en 1997, membre fondateur de plusieurs associations, Il s’investit dans les mouvements associatifs pour aider dans l’intégration des immigrés avec l’appui des autorités. Il occupe diverses  positions dans des organisations qui luttent pour les droits humains.

Il est propriétaire d’une radio en ligne qu’il utilise pour sensibiliser les candidats à l’immigration, ceux déjà en dehors de leur pays d’origine et ceux retournés au pays après avoir été des victimes. Il participe activement avec des Radios locales et communautaires dans la sensibilisation contre l’immigration clandestine. Il à l’avantage d’aller sur le terrain chaque année pour prendre contact avec les populations pour expliquer la vie des immigrés clandestins et l’utilité de rester dans son pays. Il est aussi victime pour avoir perdu des connaissances et surtout une nièce enceinte de sept mois dans la tentative de traverser la mer pour atteindre l’Espagne.

Il a pu à travers des informations quotidiennes qu’il reçoit, dissuader beaucoup de candidats à l’aventure qui finalement, se sont retournés au pays d’origine. Il a de l’expérience sur la vie des victimes et le soutien nécessaire à leur égard pour avoir participé à plusieurs formations et séminaires financés par l’Union Européenne sur les différentes formes de violences.

Constamment en contact avec l’Afrique, il vit depuis 2007 à Londres avec sa famille.

Il estime qu’avec toutes les données actuelles sur la catastrophe humaine et surtout le cas des morts non identifiés, l’impératif s’impose à la communauté internationale de trouver les voies et moyens de trouver la solution adéquate pour non seulement empêcher qu’il y ait des victimes, mais aussi et surtout, que les victimes soient rendues à leurs proches. Ce qui permettrait de faire le deuil selon les préceptes de leurs croyances religieuses et culturelles.

L’engagement de chacun est un devoir pour sauvegarder l’avenir des générations futures.